Présidentielle au Mali : Moussa Mara retire sa candidature au profit de l’ancien premier ministre Cheick Modibo Diarra

Moussa Mara.

La rumeur circulait depuis quelques jours à Bamako. C’est désormais officiel. Moussa Mara retire sa candidature à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain au profit de Cheick Modibo Diarra, ancien premier ministre de Dioncounda Traoré durant la transition de 2012-2013.

DÉCLARATION DE RETRAIT DE CANDIDATURE DE MOUSSA MARA AU PROFIT DU DOCTEUR CHEICK MODIBO DIARRA

Maliennes et Maliens, Mes chers compatriotes de l’intérieur et de la Diaspora,

Il y a deux mois je me suis porté devant vous pour déclarer ma candidature à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain et je vous ai présenté ma démarche, mes ambitions et les principes que j’entends imprimer à l’action étatique si vous portez votre choix sur ma personne. Mon équipe et moi, depuis quelques semaines occupons le terrain avec nos idées et selon une méthode de communication qui vous ont permis d’apprécier la pertinence de nos propositions et la crédibilité de notre candidature.

Il y a six mois, le Congrès de notre parti, YELEMA le changement, indiquait clairement notre volonté de rassemblement permettant de réaliser le changement profond auquel nous aspirons et souhaité par tous les Maliens. Le parti prit à ce titre la décision historique de s’engager à soutenir toute candidature de rassemblement, même si celle-ci ne venait pas de ses rangs en se disant prêt à se sacrifier pour le pays. Depuis le mois de novembre 2017, nous n’avons jamais cessé de caresser cette idée et nous nous sommes engagés dans plusieurs directions pour la réaliser en ne mettant jamais en avant notre candidature et en ayant à cœur de réussir à rassembler les forces du changement. Nous avons poursuivi ces démarches, y compris après notre déclaration de candidature et avons toujours proclamé cela dans nos interventions publiques.

Nous sommes en passe de réaliser ce rassemblement, grâce à l’intervention salutaire de nombreuses organisations de la société civile, à travers une plateforme constituée autour du Premier ministre Cheick Modibo DIARRA. En conséquence, suivant en cela les résolutions de notre congrès et soucieux de donner une grande chance à l’avènement du vrai changement au Mali, j’ai l’honneur de vous informer que je retire ma candidature à l’élection présidentielle. Je m’engage à participer pleinement à l’animation de l’équipe en constitution autour du Dr DIARRA pour redresser notre pays et lui donner une nouvelle route vers l’unité, la sécurité, la justice et la prospérité.

Mon équipe se mettra entièrement à la disposition de la cause commune et emploiera toute son énergie, son imagination et sa conviction à cela. L’ensemble des dirigeants, cadres, élus, militants du parti YELEMA également ! J’exhorte toutes les organisations qui me soutiennent, tous les sympathisants, tous les citoyens qui ont animé notre campagne jusque-là à apporter leur soutien à l’équipe constituée autour du Premier ministre Cheick Modibo DIARRA. Je demande à l’ensemble des Maliens de se joindre à ce groupe qu’ils ont tant souhaité lors des milliers de rencontres que j’ai eues avec eux ces dernières années. Ensemble nous allons réussir à sortir notre nation du gouffre !
Pour moi, aucun sacrifice n’est vain pour le Mali. Dans ma vie politique, de la commune IV de Bamako au sommet de l’Etat où j’ai servi, j’ai toujours été animé de cette foi et je me suis évertué à poser des actes dans ce sens. Je continuerai à le faire.

Que Dieu bénisse le Mali !

Bamako le 15 juin 2018
Moussa MARA

Lire aussi

Attaques, MINUSMA, Djihadistes, Nord, Mali,

Mali : un Casque bleu tué à Tombouctou et trois autres blessés à Tessalit ...

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné les deux attaques perpétrées samedi contre ...
Banamba djihadiste attaque

Mali: sept personnes tuées par des hommes armés dans le sud...

Le poste de contrôle de Koury, frontière entre le Mali et le Burkina Faso a été attaqué dans la nuit de ce 19 au 20...

A l’ONU, le Burkina demande « une coalition internationale » antiterroriste pour le Sahel...

Face à la détérioration rapide de la sécurité dans la région, la Force G5 Sahel a demandé au Conseil de sécurit...
Attaques, MINUSMA, Djihadistes, Nord, Mali,

Mali: deux attaques contre la Minusma dans le Nord en un week-end...

La mission des Nations unies a subi deux attaques dans le nord du Mali ce week-end. Un casque bleu est mort, plusieurs a...