Processus de paix au Mali : fin de formation des 1006 ex combattants intégrés à l’armée

Fin de formation de la première vague de 1006 ex combattant intégrés à l’armée malienne dans le cadre du processus de paix. Le contingent de la première vague de formation du DDR a été invité à l’observation des principes républicains lors de la fin de formation le 2 septembre dernier 2019 à Bapho dans la région de Ségou.

Les 1006 éléments (officiers sous-officiers et militaires du rang) ont été invités à l’observation stricte et entière des principes républicains. Le Chef d’Etat-major Armée de Terre (CEMAT), en charge de la formation, les a exhortés à l’obligation du respect du drapeau national, les lois de la république, le respect des lois et des principes vertueux. Le général de brigade Kèba Sangaré a insisté sur l’honneur, la loyauté, la fidélité mais aussi et surtout sur la discipline militaire, humaine et sociale. Il les invite à servir avec droiture, engagement et dignité.

Les ministres de la Défense et de la Paix et la Cohésion sociale ont rehaussé l’éclat de cette cérémonie de leur présence. On y notait également les chefs d’état-major et directeur de service, l’ambassadeur d’Algérie au Mali, les représentants CEDEAO, Minusma, UA, les responsables de mouvements, les responsables DDR, Intégration, le haut représentant du Président de la république, monsieur Diagouraga, ainsi que le Gouverneur de Ségou.

Les personnels de ce contingent ont été formés à l’EMIA pour les officiers, à Bapho, Tiby et Markala pour les militaires du rang et à Banakoro pour les sous-officiers. Il y a 66 officiers, 221 sous-officiers et 719 militaires du rang.

Fama.ml

Lire aussi

Chronique du Mali : coopération France-Mali et le dialogue inter-maliens et les djihadistes...

La visite au Mali, du ministre français des Affaires étrangères, Jean Ives Le Drian, qui consacre la première d’un...

Mali : début du procès des attentats de 2015 à Bamako...

Hier 27 octobre 2020, a marqué le début du procès des attentats de 2015 à Bamako. 27 personnes en tout avaient perdu...

Les protestations et boycotts contre la France se multiplient dans le monde musulman...

Critiques, boycotts et manifestations contre la France se poursuivent dans plusieurs pays musulmans. Dix jours après l&...

Mali : dialogues avec les extrémistes, la CMA se dit disposée à jouer sa partition devant le chef...

L’annonce a été faite au cours de l’audience accordée par le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian...