Processus de paix au Mali : fin de formation des 1006 ex combattants intégrés à l’armée

Fin de formation de la première vague de 1006 ex combattant intégrés à l’armée malienne dans le cadre du processus de paix. Le contingent de la première vague de formation du DDR a été invité à l’observation des principes républicains lors de la fin de formation le 2 septembre dernier 2019 à Bapho dans la région de Ségou.

Les 1006 éléments (officiers sous-officiers et militaires du rang) ont été invités à l’observation stricte et entière des principes républicains. Le Chef d’Etat-major Armée de Terre (CEMAT), en charge de la formation, les a exhortés à l’obligation du respect du drapeau national, les lois de la république, le respect des lois et des principes vertueux. Le général de brigade Kèba Sangaré a insisté sur l’honneur, la loyauté, la fidélité mais aussi et surtout sur la discipline militaire, humaine et sociale. Il les invite à servir avec droiture, engagement et dignité.

Les ministres de la Défense et de la Paix et la Cohésion sociale ont rehaussé l’éclat de cette cérémonie de leur présence. On y notait également les chefs d’état-major et directeur de service, l’ambassadeur d’Algérie au Mali, les représentants CEDEAO, Minusma, UA, les responsables de mouvements, les responsables DDR, Intégration, le haut représentant du Président de la république, monsieur Diagouraga, ainsi que le Gouverneur de Ségou.

Les personnels de ce contingent ont été formés à l’EMIA pour les officiers, à Bapho, Tiby et Markala pour les militaires du rang et à Banakoro pour les sous-officiers. Il y a 66 officiers, 221 sous-officiers et 719 militaires du rang.

Fama.ml

Lire aussi

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...