Quand le Burkina drague le GATIA

Des militaires maliens surveillent les abords de la ville de Ménaka au nord du Mali en mars 2014. © Dorothée Thiénot pour Jeune Afrique
Des militaires maliens surveillent les abords de la ville de Ménaka au nord du Mali en mars 2014. © Dorothée Thiénot pour Jeune Afrique

Les discussions sont en cours entre le Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (GATIA) et le gouvernement Burkinabé pour la sécurisation de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, notamment entre les régions du Sahel au Burkina et du Gourma au Mali. Le compromis porte sur les arrestations et livraisons des djihadistes originaires du Burkina sévissant en territoire malien. Le Gatia et le MSA de Moussa Ag Acharatoumane entretiennent déjà ce genre de relations avec le Niger voisin.

Lire aussi

Stupéfiants, Jeunesse, Mali,

Mali : la jeunesse malienne sous l’emprise des stupéfiants...

La consommation abusive des stupéfiants est un fléau bien réel au Mali. Les jeunes s’adonnent de plus en plus à ce...

Mali : rencontre IBK – Soumaïla Cissé , intérêt supérieur de la Nation ou jeu d’individ...

Les concertations entre formations politiques ont démarrée avec force au Mali. Majorité et opposition se retrouvent a...
Modibo Sidibé, Politique, Mali,

Mali : le président du parti Fare An Ka Wuli veut ouvrir le débat de la base au sommet...

Modibo Sidibé, le Président du parti des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence, Fare An Ka wuli, s...
Explosion, Mine, FAMA, Mali, Dialoubé,

Mali : sept soldats tués dans une explosion mine dans le centre...

Une mine a explosé au passage d’un véhicule de l’armée malienne dans la localité de Dialoubé, dans le c...