Real: Zidane voulait faire partir Bale

Florentino Pérez; Zinedine Zidane; Gareth Bale; Real Madrid

 

Florentino Pérez; Zinedine Zidane; Gareth Bale; Real Madrid
Zinedine Zidane et
Gareth Bale

D’après El Pais, Florentino Pérez aurait promis en janvier dernier à Zinedine Zidane de vendre Gareth Bale. Et c’est après le revirement du président du Real Madrid à la suite de la finale de la Ligue des champions que l’entraîneur français aurait décidé de s’en aller.

Le 26 mai dernier fut sans conteste un jour crucial dans l’histoire du Real Madrid. Ce samedi-là, le club Merengue décrochait la treizième Ligue des champions de son histoire, sa troisième consécutive. Mais dans le même temps, celui qui l’avait mené vers cette folle série, Zinedine Zidane, passait ses derniers instants sur le banc. Tout cela, en raison de l’énorme prestation de Gareth Bale. C’est en tout cas ce qu’assure El Pais.

En effet d’après le journal espagnol, le technicien français était déterminé depuis un moment à se séparer de Gareth Bale, pour « son manque de régularité, son individualisme et ses carences tactiques ». Seul hic, Florentino Pérez, décidé à prouver la pertinence de l’énorme investissement (100 millions d’euros) consenti en septembre 2013 pour le débaucher de Tottenham, ne cédait pas. Jusqu’à janvier dernier.

Après l’avoir vu éloigné des terrains à cause de son mollet gauche entre septembre et décembre, le président du Real assure à Zidane en janvier qu’il va accéder à sa demande et investir à l’été suivant pour récupérer une nouvelle star.

Le soir où tout a basculé

Mais voilà, le 26 mai à Kiev, alors que Liverpool contrarie ses plans à l’heure de jeu (1-1), Zidane fait entrer le Gallois. Et celui-ci change alors sa destinée. Deux minutes plus tard, Bale redonne l’avantage à Madrid d’un fabuleux retourné acrobatique puis enfonce le clou en fin de match.

Au micro d’une télé anglaise, Bale fait part de sa déception de ne pas avoir débuté et explique qu’il a besoin de temps de jeu. Pérez, satisfait de voir celui en qui il avait cru en 2013 lui donner raison, décide alors de revenir sur sa promesse faite à Zidane cinq mois plus tôt.

Le duo rêvé de Pérez

Loin de s’inquiéter d’un éventuel départ de Cristiano Ronaldo, Pérez appelle Bale pour l’assurer d’un rôle important au Real dans un duo offensif étincelant avec Neymar.

Rapidement, Zidane a vent de ce léger changement de cap et goûte peu de ne pas avoir été averti. Le 31 mai, l’entraîneur français fait trembler la planète foot en annonçant son départ. Trois mois et demi plus tard, le Real, mené par Bale, de nouveau blessé, et Julen Lopetegui, grimace en Liga et en Ligue des champions.

RMC SPORT

 

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...