Réformes : l’État doit se baser sur la communication pour réussir sa révision constitutionnelle

La plupart des échecs des projets concernant la Nation sont dus à un déficit de communication. Le gouvernement IBK a les pieds à l’étrier sur son projet de réformes constitutionnelles, nécessaire, mais qui risque d’être ravalé si la communication ne passe pas.

Après bien des remous, c’est un vieux serpent de mer qui revient. En effet, le gouvernement a remis sur le tapis le projet de révision constitutionnelle et le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga a nommé un Comité d’experts pour y travailler. Ces réformes, au-delà d’être des recommandations pour la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation pour un Mali unifié, sont plus que fondamentales pour répondre aux orientations du pays.

Seulement elles se doivent d’être inclusives et ne peuvent aucunement se faire sans l’ensemble des formations politiques et sans le peuple. D’où la nécessité du dialogue politique, voire d’un dialogue national, pour réussir. Le Premier ministre aurait dû associer la classe politique à la nomination des experts, car seules les propositions  issues de ses échanges avec les autres acteurs pour l’élaboration de l’avant-projet de loi portant révision de la Constitution pourront trouver un consensus. Pour l’heure, il n’y a aucune fuite. On ignore ce qui sera proposé et si le projet avorté sera présenté une nouvelle fois. Donc il est sage de patienter et le gouvernement a tout intérêt à penser à sa communication, au risque de la répétition du  scénario de 2018.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...