Réformes : l’État doit se baser sur la communication pour réussir sa révision constitutionnelle

La plupart des échecs des projets concernant la Nation sont dus à un déficit de communication. Le gouvernement IBK a les pieds à l’étrier sur son projet de réformes constitutionnelles, nécessaire, mais qui risque d’être ravalé si la communication ne passe pas.

Après bien des remous, c’est un vieux serpent de mer qui revient. En effet, le gouvernement a remis sur le tapis le projet de révision constitutionnelle et le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga a nommé un Comité d’experts pour y travailler. Ces réformes, au-delà d’être des recommandations pour la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation pour un Mali unifié, sont plus que fondamentales pour répondre aux orientations du pays.

Seulement elles se doivent d’être inclusives et ne peuvent aucunement se faire sans l’ensemble des formations politiques et sans le peuple. D’où la nécessité du dialogue politique, voire d’un dialogue national, pour réussir. Le Premier ministre aurait dû associer la classe politique à la nomination des experts, car seules les propositions  issues de ses échanges avec les autres acteurs pour l’élaboration de l’avant-projet de loi portant révision de la Constitution pourront trouver un consensus. Pour l’heure, il n’y a aucune fuite. On ignore ce qui sera proposé et si le projet avorté sera présenté une nouvelle fois. Donc il est sage de patienter et le gouvernement a tout intérêt à penser à sa communication, au risque de la répétition du  scénario de 2018.

Lire aussi

Alioune Nouhoum Diallo, Conseils, IBK, Crise sécuritaire, Mali,

Mali : ALI NOUHOUM DIALLO parle à IBK, quelques suggestions à mon cadet, mon ami, mon camarade...

C’est dommage que tu obliges tes petits frères, tes grands frères ensuite à te parler aussi par voie de presse ! ...
Campagne agricole, Office du Niger, Subvention d"engrais, Moulaye Ahmed Baba, Mali,

Mali : Office du Niger, le risque d’une révolte paysanne imminente plane...

Face à la décision du gouvernement de réduire de 50% la subvention de l’engrais, les paysans de l’Office du Niger...
Drogue, Burkina Faso, Anti drogue, Décès, Sahel,

Burkina : 11 personnes décèdent à l’unité anti-drogue de Ouagadougou...

Au Burkina Faso, onze personnes ont été retrouvées mortes, ce lundi 15 juillet, à l’unité anti-drogue de la polic...
Conflit, Agriculteurs, Diré, Tombouctou,Mali,

Mali : Tombouctou, un combat à la machette entre agriculteurs fait 10 blessés à Diré...

Le lundi 10 juillet 2019, des agriculteurs se battaient à coup des machettes, des chaines de moto, des couteaux dans la...