Région Ségou : Des présumés djihadistes ferment une trentaine d’écoles

Le dernier cas remonte dans la nuit de jeudi à vendredi, à Néguébougou, dans l’Académie d’enseignement de Farako. Sur place, les responsables scolaires tirent la sonnette d’alarme et lancent un appel pressant aux autorités à prendre des dispositions. Ils demandent la sécurisation de la localité et la réouverture des écoles fermées. Certains enseignants sont contraints de quitter les localités concernées.

Ces écoles sont réparties ainsi qui suit : 17 à Farako, 11 à Niono et 2 Saro, dans la région Ségou. Sur les 32 écoles fermées l’année dernière, 2 ont pu rouvrir cette année. Cette situation perdure depuis 2017. « Les présumés terroristes qui ont fermé ces écoles menacent la population et imposent leur idéologie. Ils brûlent les manuels scolaires », nous explique le Directeur de l’académie d’enseignement de Ségou.
Selon le responsable scolaire, les enseignants dans ces localités sont redéployés dans d’autres zones où la sécurité est moins tendue. Selon Itous Ag Hamed Iknan, « les assaillants imposent l’arabe comme langue d’étude. Cette situation nuirait gravement au fonctionnement normal de l’école », regrette-t-il.
« Aucune patrouille, ni disposition n’est prise au niveau de ces localités. Et les assaillants se promènent impunément dans la localité», dénonce M. Iknan.
Rappelons qu’à ce jour, plus de 900 écoles sont fermées au Centre et au Nord du Mali à cause de l’insécurité depuis l’éclatement de la crise de 2012.
La commune de Farako, située à 40 km de Ségou, enregistre le plus grand nombre d’écoles fermées. Le Syndicat des enseignants de la localité se dit « inquiet ». Les enseignants sont victimes de menace à tout moment. Cette situation les empêche d’exercer en toute quiétude. Certains sont obligés de quitter les lieux par peur de représailles.

Soleil Hebdo

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...