Régions de Gao et Ménaka : Le général Ibrahima Dahirou Dembélé promet que tous les camps seront réoccupés par l’armée

Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le général Ibrahima Dahirou Dembélé, accompagné du général Ouhaoun Koné, chef d’état-major de la Garde nationale, du général Elhadji Gamou, inspecteur général des Armées et du général Abdouramane Baby, chef d’état-major général adjoint des Armées, a rendu visite le week-end dernier aux forces de défense de la première région militaire de Gao et aux éléments d’Ansongo et Ménaka.

A Ménaka, le ministre de la Défense et des Anciens combattants a été accueilli par le gouverneur Daouda Maïga. Après les différentes rencontres avec les autorités communales, administratives et militaires, il a accordé une interview à la presse dans laquelle il a déclaré être venu transmettre le message de soutien du président de la République, chef suprême des Armées, du gouvernement et de tout le peuple malien aux éléments des Forces armées maliennes (FAMa) opérant dans cette zone.

 Par la même occasion, le général Ibrahima Dahirou Dembélé a présenté ses condoléances aux familles des militaires morts au champ d’honneur.
«Ces derniers temps à Bamako et sur l’ensemble de l’étendue du territoire, les Maliens sont sortis massivement pour exprimer leur soutien aux Forces de défense et sécurité. Ce peuple-là, qui a tant pleuré et qui pleure toujours ses morts, il faut qu’aujourd’hui malgré les difficultés, la tristesse qu’on a vécue, nous soldats arrivions à donner du sourire aux populations», a exhorté le ministre de la Défende et des Anciens combattants.

Le général Ibrahima Dahirou Dembélé a indiqué aussi que de Gao à Ménaka en passant par Ansongo, il a constaté qu’il y a un esprit d’entraide entre les soldats, malgré la douleur qu’ils ont vécue.

«Je suis venu leur dire qu’à partir de maintenant, nous ne ferons plus de calcul parce que tous les moyens seront engagés pour préserver le potentiel humain notamment les soldats et protéger nos populations et leurs biens. Ces moyens concerneront les moyens terrestres et aériens et ils seront mis à la disposition des FAMa très prochainement pour faire face à l’ennemi», a assuré le ministre Dembélé, tout en invitant les soldats à rester vigilants et déterminés face à l’ennemi.

L’essor

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...