Royaume-Uni : Le militant de « Black Lives Matter » qui a sauvé un manifestant d’extrême droite raconte son geste

Patrick Hutchinson a fait le tour des réseaux sociaux avec les photos de son sauvetage symbolique dans les rues de Londres, la BBC l’a retrouvé. Vous n’auriez sans doute jamais entendu parlé de Patrick Hutchinson, préparateur physique à Londres, si ce dernier n’avait pas réalisé un geste hautement symbolique.

Pendant les affrontements violents entre militants anti racistes et militants d’extrême droite à Londres le 13 juin, il s’est distingué en fendant la foule pour sauver un homme identifié par la foule comme étant un militant d’extrême droite, violemment pris à partie en pleine rue. 

“Nous avons empêché quelqu’un d’être tué”

La BBC a réussi à retrouver ce héros malgré lui des manifestations du week-end. Il raconte dans une interview à découvrir en tête d’article qu’initialement, il n’avait pas prévu de défiler dans la rue, mais ses amis l’ont convaincu de le faire pour une bonne raison. Être prêt à intervenir en cas de violences.

“Pierre (son ami, ndlr) m’a contacté pendant la journée. Il disait qu’il voulait réunir un groupe pour aller aux manifestations, bien qu’elles aient été annulées. Il pensait qu’il y aurait encore des problèmes et que nous aurions besoin d’y aller et de surveiller les jeunes afin de s’assurer qu’ils ne se mettent pas dans le pétrin. Alors nous nous sommes tous réunis, nous sommes allés là-bas, et nous avons fait ce que nous devions faire, nous avons empêché quelqu’un d’être tué.”

La scène a été capturée près de la gare de Waterloo par le photographe de l’agence Reuters Dylan Martinez. “La foule s’est séparée juste devant moi. J’étais au bon endroit au bon moment, et j’ai eu une chance incroyable de ce point de vue. Il est venu vers moi en marchant d’un bon pas”, explique le photographe, idéalement placé.

En quelques minutes, son cliché a fait le tour des réseaux sociaux, les internautes soulignant la dimension symbolique de cette action. Mais Patrick Hutchinson le martèle, il n’était pas seul pour agir.

“Je n’ai pensé à rien d’autre que le mettre en sécurité”

“Mes amis ont vu qu’il y avait eu une petite altercation en haut des escaliers, entre les hooligans d’extrême droite et certains manifestants du mouvement Black Lives Matter”, explique-t-il. “Il semble donc que les hooligans se soient dispersés laissant l’un des leur tout seul. Malheureusement pour lui, tout le monde s’est jeté sur lui. Il y a eu une petite mêlée dans les escaliers, le type s’est retrouvé par terre. Je l’ai sorti de là avec les gars autour de moi pour me protéger et protéger ce type de toute autre punition. Ils essayaient encore de le frapper alors que nous quittions les lieux. Je ne pensais à rien d’autre que de le mettre en sécurité.”

La police a déclaré qu’elle était au courant de l’incident et de la photo, mais n’a fait aucun autre commentaire lorsque l’agence Reuters a demandé des détails sur l’identité des hommes et sur ce qui s’est réellement passé.

Lire aussi

Mali : renouvellement du bureau du CNPM, deux parties divisées sur l’organisation d’une prochai...

Renouvellement du bureau du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), les partisans des deux listes de candidatures r...

Mali : Bah N’Daw reçoit Hamidou Boly porteur d’un message du médiateur de la Cédéao...

Pour un message du médiateur Goodluck Jonathan pour la levée des sanctions, le Représentant Permanent de la CEDEAO au...

Côte d’Ivoire : le FPI se retire de la Commission électorale...

La crise institutionnelle s’enlise un peu plus en Côte d’Ivoire, avec la décision du deuxième vice-président de ...

Mali : tractations pour la levée des sanctions et la formation du gouvernement...

Nommé Premier ministre du Mali dimanche 27 septembre, Moctar Ouane a dans l’immédiat deux objectifs. Le premier ...