Sahel : «Aujourd’hui, les jihadistes se financent localement»

Au Sahel, dans la zone des trois frontières du Mali, du Niger et du Burkina Faso, les groupes jihadistes s’infiltrent désormais dans l’économie locale.

 Ils s’autofinancent grâce aux trafics en tout genre, mais aussi grâce à l’impôt sur le bétail et à l’exploitation de l’or. C’est ce que révèle une étude de l’ISS, l’Institut d’études de sécurité, qui a été menée pendant deux ans auprès de 800 interlocuteurs, notamment auprès de certains jihadistes en prison. William Assanvo est chercheur senior à l’ISS. En ligne de Ouagadougou, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

Rfi

Lire aussi

Mali : lutte contre la corruption, Sidiki N’Fa Konaté mis en garde à vue...

Ce mercredi 30 septembre 2020, l’ancien directeur de l’ORTM Sidiki N’Fa Konate a été consigné au pôle économi...

Mali : Comprendre l’affaire Sidiki Diabaté vs Mariam Sow alias Mamacita en 5 questions...

Sidiki Diabaté est en garde à vue et sous le coup d’une enquête pour viol et coups et blessures. Célèbre pour...
Explosion, Mine, FAMA, Mali, Dialoubé,

Mali : 2 soldats maliens tués et 6 blessés dans une embuscade...

Deux soldats maliens ont été tués et six blessés mardi dans une embuscade dans le centre du pays, un des foyers des ...

Mali : une catastrophe humanitaire au Nord du pays, une crise aigue du paludisme fait des milliers d...

Une grave crise du paludisme sévit en ce moment dans plusieurs localités du Nord du pays. Une situation due à la fort...