Sécurité : Les États-Unis promettent d’augmenter leur appui financier à la force du G5 Sahel

G5 Sahel Nouachott IBK Mali

Alors qu’ils avaient promis d’appuyer la force conjointe du G5 Sahel d’un montant de 60 millions de dollars, les Etats-Unis ont décidé de revoir de manière significative leur contribution à la hausse, a soutenu la ministre française des Armées, Florence Parly, lors d’une récente conférence conjointe avec son homologue américain, Jim Mattis, en visite à Paris.

Une annonce relayée par l’AFP, qui n’a pas manqué de réjouir les autorités des pays du Sahel qui, chaque jour, élaborent différentes stratégies pour en finir avec les groupes terroristes qui gangrènent l’ensemble de la région.

« Nous apprécions beaucoup cet appui. Ça va beaucoup nous aider dans cette lutte contre le terrorisme. La force a reçu, depuis son lancement, des promesses de financement d’un montant de 420 millions d’euros par des donateurs internationaux. Nous souhaitons que ces fonds arrivent rapidement pour permettre à cette force de bien jouer son rôle dans la lutte contre le terrorisme », a affirmé une source, lors de la réunion des experts de la Plateforme des femmes du G5 Sahel à Niamey.

Par ailleurs, au-delà de cet appui des Etats-Unis et des autres donateurs, les pays du G5 Sahel continuent de plaider pour que la force conjointe du G5 Sahel soit placée au chapitre 7 de la Charte des Nations unies. Ce qui permettra, entre autres, de régler le problème de son financement de façon pérenne. Mais pour l’instant, cette doléance des chefs d’Etat du G5 Sahel n’a pas obtenu un écho favorable auprès des instances de cette organisation internationale.

Pour rappel, la force conjointe a été lancée en 2017 par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, pour lutter contre les groupes terroristes qui essaiment dans l’ensemble du Sahel.

Agence ecofin

Lire aussi

Paris juge « inacceptable » la mise en cause de soldats français par l’ambassadeur du Mali...

Une image « fausse, inacceptable et indécente » : le cabinet de la ministre des Armées a qualifié ainsi les déclar...

Dix personnes civils tués à la frontière Mali – Niger...

Dix civils ont trouvé la mort entre les 23 et 24 février à la frontière entre le Mali et le Niger, une zone réguli...

Mali: axe Bamako-Ouagadougou-Niamey-Gao, enfer déshumanisant des Maliens infligés par des gendarme...

Dans un silence assourdissant des autorités maliennes et burkinabé, des milliers de Maliens qui empruntent le corridor...
Prix Fiso 2020

Mali : Ibrahima Diawara gratifié au festival Soninké...

Le président de l’association Mouvement Maliens Tout Court (MTC), Ibrahima Diawara a reçu un prix des mains des orga...