Segou-Macina : Le chef d’Etat-major général des armées interdit la circulation sur les motos

Des hommes armés sur des motos dans le centre du Mali. @DR

Le chef d’Etat-major général des armées, le général Didier Dacko a pris la décision d’interdiction de la circulation de motos dans la zone de macina, dans le centre du pays. C’est la première fois qu’au Mali les autorités prennent une décision de ce genre ciblant une localité du pays. « La décision a été prise la semaine dernière lors que le général Dacko a signé ce communiqué interdisant la circulation de motos dans la zone de Macina », annonce Boubacar Diallo, chargé de mission au ministère malien de la défense. Qui ajoute: « Le communiqué prendra effet à partir du 20 février 2017».

Cette mesure vise à ralentir les mouvements des combattants djihadistes peulhs présents dans le macina. « Depuis un certain temps, les motos occupent une place importante dans la vie des populations. Cependant, elles constituent actuellement un facteur réel d’aggravation  de l’insécurité sur certaines parties de notre territoire national. Cette situation découle de la confusion créée par leur utilisation d’une part par les paisibles populations et d’autres part par les terroristes », explique le chef d’Etat-major général des armées, le général Didier Dacko dans le même communiqué.  Apres le Macina, cette decision sera probablement établie dans tout le delta du Niger.

Depuis 2015, les djihadistes de la Katibat Macina de Ansar dine, constitués essentiellement de peulhs circulent fréquemment sur des centaines des motos dans le centre du pays et font règlement embuscades et attentats contre l’armée malienne.

Communiqué du CEMGA

Nord Sud Journal

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...