SENEGAL : Ousmane Sonko inculpé et placé sous contrôle judiciaire

L’opposant sénégalais Ousmane Sonko est autorisé à rentrer chez lui, après 96 heures de garde à la Section des recherches de la Gendarmerie, selon son avocat le député Me Khoureyssi Ba, cité par le Soleil.sn.

Visé par une plainte pour « viols et menaces » déposée par une employée d’un salon de beauté de Dakar, Ousmane Sonko a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire après s’être présenté devant le juge d’instruction ce lundi.

Autorisé à rentrer chez lui ce lundi, Ousmane Sonko devra se soumettre à certaines conditions comme remettre son passeport aux autorités, ne pas s’exprimer publiquement sur l’affaire dans laquelle il est mis en cause ou encore se présenter périodiquement devant le juge.

Le leader du parti Pastef avait été arrêté par la gendarmerie, mercredi, pour « trouble à l’ordre public » alors qu’il se rendait au palais de justice de Dakar. Des manifestations émaillées de violents affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont alors éclaté à Dakar et dans plusieurs villes du pays. Au moins cinq personnes ont notamment perdu la vie au cours de ces violences.

Source : L’ESSOR

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...