Tchad: le journaliste Inoua Martin Doulguet boycotte son procès en appel

En septembre 2019, en première instance, le directeur de la revue Salam Info avait été condamné pour association de malfaiteurs informatiques. Initialement, son procès était fixé devant la 1ère chambre de la cour d’appel de Ndjamena, mais lundi c’est devant la 4e chambre qu’il a été convoqué, ce que sa défense dénonce.

Pour Inoua Martin Doulguet et sa défense, la décision de renvoyer son affaire devant la 4e chambre de la cour d’appel de Ndjamena « viole totalement la procédure pénale ». Lundi 2 mars, le journaliste tchadien a donc refusé de se présenter devant une chambre dont il ne reconnaît pas la compétence. Il a également entamé une grève de la faim.

« Le fait d’avoir retiré ce dossier est totalement illégal, et donc nous nous insurgeons contre cette méthode. Nous nous demandons évidemment bien pourquoi, ce dossier, qui est un dossier sensible, un dossier politique – chacun l’a compris –, a été retiré », estime Me Emmanuel Ravanas, un de ses avocats.

Rfi

Lire aussi

Mali: les banques resteront fermées ce lundi...

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF-Mali) a annoncé ce dimanche, 12 juillet...

Mali: 11 morts et 124 blessés dans des affrontements entre policiers et manifestants anti pouvoir...

Au Mali, les manifestations anti pouvoir se poursuivent à Bamako et le bilan s’alourdit, alors que certains parti...
Tiébilé Dramé, Dilague, Terroristes, Amadou Kouffa, Iyad Ag Ghaly, Mali,

Mali: le Parena de Tiébilé Dramé « déplore » l’utilisation des forces anti terroristes...

DÉCLARATION DU PARENA SUR LA CRISE POLITIQUETrès inquiet de la dégradation de la situation politique, le PARENA expri...

Mali: un parti politique de la majorité demande la démission du premier ministre Dr Boubou Cissé...

COMMUNIQUELa Convergence pour le Développement du Mali «CODEM» est profondément préoccupée, par la situation socio...