Tchad: le journaliste Inoua Martin Doulguet boycotte son procès en appel

En septembre 2019, en première instance, le directeur de la revue Salam Info avait été condamné pour association de malfaiteurs informatiques. Initialement, son procès était fixé devant la 1ère chambre de la cour d’appel de Ndjamena, mais lundi c’est devant la 4e chambre qu’il a été convoqué, ce que sa défense dénonce.

Pour Inoua Martin Doulguet et sa défense, la décision de renvoyer son affaire devant la 4e chambre de la cour d’appel de Ndjamena « viole totalement la procédure pénale ». Lundi 2 mars, le journaliste tchadien a donc refusé de se présenter devant une chambre dont il ne reconnaît pas la compétence. Il a également entamé une grève de la faim.

« Le fait d’avoir retiré ce dossier est totalement illégal, et donc nous nous insurgeons contre cette méthode. Nous nous demandons évidemment bien pourquoi, ce dossier, qui est un dossier sensible, un dossier politique – chacun l’a compris –, a été retiré », estime Me Emmanuel Ravanas, un de ses avocats.

Rfi

Lire aussi

Plusieurs détenues violées à la prison de Lubumbashi en RDC, les MSF examinent les victimes...

En République démocratique du Congo, l’organisation Médecins sans frontières (MSF) organise à partir de ce 3 ...

Mali : La jeunesse de Gao en proie facile pour les terroristes...

La transition changera-t-elle quelque chose pour Gao ? Frustrée, la jeunesse de Gao s’exprime. Dans le nord ...

Mali : arrêt des activités illicites d’un faux militaire et 2 de ses complices...

Le vrai faux militaire aux arrêts. Peu de temps avant cette opération à succès des hommes du 3è Arrondissement, ceu...

Mali : Tensions croissantes du climat social, le parti YELEMA interpelle…...

Après avoir exprimé, à travers un communiqué en date du 1er décembre, ses inquiétudes sur les vives tensions socia...