Tchad: vague de colère contre le président du Parlement après la mort d’un jeune

 La justice a annoncé mardi 6 novembre les interpellations de quatre membres de la sécurité du président de l’Assemblée nationale. Elles font suite à la mort d’un jeune conducteur de moto-taxi lundi dernier à cause de tirs provenant de l’escorte du président du Parlement.

À l’ouverture des travaux de la session budgétaire ce mercredi, le président du Parlement est revenu sur l’incident expliquant que la balle qui a atteint le jeune Bonheur Matebaye avait été tirée en l’air mais a ricoché sur un poteau électrique avant d’atteindre la victime.

Tout en dénonçant une instrumentalisation de l’affaire, le président de l’Assemblée nationale invite les députés à être prudents en raison des manifestations de colère observées sur les réseaux sociaux.

Cette sortie a embrasé à nouveau la Toile qui se déchaîne depuis lundi contre la deuxième personnalité de la République.

Pour le musicien N2A, à l’origine d’une marche silencieuse partie du lieu de l’incident au domicile du défunt mardi après-midi, c’est l’indifférence des autorités qui énerve : « Si c’était des autorités qui respectaient leur peuple, dès lors que l’accident a eu lieu, ils doivent se manifester, faire des déclarations dans les médias, pour faire comprendre à la population qui c’est vraiment un accident qui est arrivé. Il a fallu qu’il y ait des réactions des jeunes sur la toile pour pousser le président de l’Assemblée à réagir, qui est le premier responsable de cette situation. Moi je pense qu’il y a un mépris. Cette fois-ci, la jeunesse ne se laissera pas faire. »

Le Parlement qui dit être en contact avec la famille du défunt indique que son silence s’explique plutôt par un respect de sa mémoire.

Ce mercredi en journée, le procureur a annoncé avoir fait interpeller quatre membres de la protection du président du Parlement et invite ceux qui ont à se plaindre à privilégier la voie judiciaire.

Rfi

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...