Tchadien : 1000 combattants de Boko Haram tués dans l’opération « colère de Bohoma »

Le Tchad annonce avoir tué 1000 combattants de la secte islamiste Boko Haram dans l’opération dans la zone du Lac Tchad.

Le porte-parole de l’armée, le colonel Azem Agouna, indique que 52 soldats tchadiens ont été tués au cours des opérations qui ont duré six jours et qui ont été nommées « La colère de Bohoma ».

Le président Idriss Deby a visité le Lac Tchad.

Il déclare qu’aucun combattant de Boko Haram n’est encore dans les îles où Boko Haram se cachait.

Il affirme qu’il est regrettable que le Tchad soit laissé seul dans ce combat près du Lac Tchad, une vaste zone où les frontières du Niger, du Nigéria, du Cameroun et du Tchad se retrouvent.

L’offensive a été lancée après que des islamistes présumés ont tué le mois dernier près de 100 soldats tchadiens dans une bataille de sept heures sur une île.

Il n’y a pas eu de confirmation et Boko Haram n’a pas commenté cette annonce des autorités tchadiennes.

Bbc

Lire aussi

Mali : la CMA maintient la pression sur la junte autour de l’accord d’Alger...

Une réunion entre la junte et la CMA, qui cherche à obtenir des garanties sur la mise en œuvre de l’accord de paix ...

Mali : Ni civil ni militaire à la présidence de la transition, CNSP et Cédéao partagent la poire...

À la faveur de son dernier mini-sommet sur la crise malienne à Peduase au Ghana, la Communauté économique des États...

Législatives au Burkina: la commission électorale clôt le dépôt de candidatures...

C’est ce mardi 22 septembre à minuit que s’est clôturé le dépôt des dossiers de candidature à la commission na...

Présidentielle en Côte d’Ivoire: Pascal Affi N’Guessan rejoint l’appel de l’op...

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), l’un des quatre candidats à l’élection présidentielle d’oc...