Tchadien : 1000 combattants de Boko Haram tués dans l’opération « colère de Bohoma »

Le Tchad annonce avoir tué 1000 combattants de la secte islamiste Boko Haram dans l’opération dans la zone du Lac Tchad.

Le porte-parole de l’armée, le colonel Azem Agouna, indique que 52 soldats tchadiens ont été tués au cours des opérations qui ont duré six jours et qui ont été nommées « La colère de Bohoma ».

Le président Idriss Deby a visité le Lac Tchad.

Il déclare qu’aucun combattant de Boko Haram n’est encore dans les îles où Boko Haram se cachait.

Il affirme qu’il est regrettable que le Tchad soit laissé seul dans ce combat près du Lac Tchad, une vaste zone où les frontières du Niger, du Nigéria, du Cameroun et du Tchad se retrouvent.

L’offensive a été lancée après que des islamistes présumés ont tué le mois dernier près de 100 soldats tchadiens dans une bataille de sept heures sur une île.

Il n’y a pas eu de confirmation et Boko Haram n’a pas commenté cette annonce des autorités tchadiennes.

Bbc

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...