Tension à Tombouctou : Le coup de maître du gouverneur Abdoulaye Alkadi

Le gouverneur de la région de Taoudénit, Abdoulaye Alkadi, lors d’une rencontre avec les communautés de la région. @DR

Pour faire bouger les lignes dans le cadre du blocage du processus des autorités intérimaires de la région de Taoudénit, le gouverneur Abdoulaye Alkadi a initié une rencontre le 9 mars dernier à son bureau à Tombouctou. Il a réussi à réunir sur la même table, les leaders des combattants qui occupaient illégalement les check-point nord de la ville de Tombouctou, la MINUSMA et Barkhane.

A la fin de la rencontre, qu’il a lui-même dirigé, le gouverneur Abdoulaye Alkadi a parvenu à convaincre tout le monde,  et un consensus a été trouvé. Il a démontré aux leaders des combattants présents autour de la table, les inconvenants d’une telle occupation des positions de l’armée malienne tout en leur prodiguant des conseils dans le cadre de leurs revendications. Convaincu, les leaders des combattants acceptent de quitter les Check-point de la ville de Tombouctou.

La MINUSMA et Barkhane avaient alors demandé à ce que cette décision s’exécute sur le champ, mais les leaders des groupes armés ont fait une requête. Ils ont besoin du temps pour informer leurs combattants puis le retrait sera fait le lendemain. Requête acceptée.

Le lendemain, c’est-à-dire, le 10 mars, les occupants des postes nord de la ville de Tombouctou se sont retirés des lieux en laissant l’armée malienne occuper ses positions. La MINUSMA et Barkhane sont venus aux check-point pour constater l’état de lieu.

Dans la ville de Tombouctou tout ou presque est rentré dans l’ordre. Tous les check-point d’entrées de la ville sont désormais sous contrôle de l’armée malienne. Les négociations ne sont plus au niveau militaire mais plutôt politique. La ville de Tombouctou respire enfin !

Nord Sud Journal

Lire aussi

Mali : création d’un nouveau syndicat dans les secteurs des mines et des industries...

Les travailleurs des secteurs des mines et des industries viennent de mettre sur place ce vendredi, 14 février 2020 un ...
Defilé militaire MNLA, Kidal 2019

Mali: la CMA s’oppose à la tenue des élections législatives sans les régions de Ménaka et Tao...

Dans un communiqué publié suite à une rencontre à Kidal la semaine dernière, la Coordination des mouvements de l&rs...
Greves eleves

Mali: plusieurs dizaines d’écoliers devant l’ORTM pour demander la reprise des classes ...

Plusieurs dizaines d’écoliers se sont rassemblés aujourd’hui 17 février, devant le siège de la télévis...

Mali : l’Union Européenne appelle à la sécurisation des civils dans le centre après la nouvell...

Dans une déclaration dite de « locale sur l’attaque à Ogossagou », la délégation de l’Union europée...