TIEMOKO SANGARE, PRESIDENT DE L’ADEMA/PASJ : « IBK n’a jamais été fourbe… »

Tiemoko Sanagre, Adema PASJ,

Selon le président de l’Adéma, le Mali vit une période critique. « IBK n’a jamais été fourbe. Quand il dit que je ne veux pas, c’est qu’il ne veut pas. Quand il dit qu’il veut, je suis sûr qu’il veut. Que les gens sortent de la malice », a indiqué ce week-end le Pr. Tiémoko Sangaré à la faveur de la présentation de vœux de nouvel an de son parti à la presse.

Après avoir adressé ses félicitations aux candidats de la dernière élection présidentielle, le président du parti des abeilles les a exhortés à mettre le Mali au-dessus des intérêts partisans.

« La période des élections est passée, et face à la situation que vit le pays, je voudrais, au nom de mon parti, en appeler à toutes les forces vives de la nation pour l’instauration de la dynamique de dialogue et de consensus, indispensable à tout développement », a-t-il relevé. Pour Tiémoko Sangaré,  président de l’Adéma-PASJ, il y a des moments dans la vie d’une nation où le peuple doit être uni autour des objectifs essentiels. « Nous pensons, à l’Adéma, que notre pays vit de tels moments », a-t-il souligné.

Et le président de l’Adéma de saluer et encourager le président de la République à maintenir sa main tendue à toutes les forces politiques et sociales de notre pays. « Il me plait donc, en cette circonstance, d’inviter les uns et les autres à saisir cette main tendue et à taire les divergences et les intérêts personnels pour faire face, ensemble, aux périls qui guettent le pays, notre demeure commune », a-t-il plaidé.

Concernant la main tendue d’IBK à l’opposition

Pour le chef du parti de l’Abeille, on peut tout dire au président IBK, sauf qu’il est quelqu’un qui est fourbe. « Il n’a jamais été fourbe, et je suis sûr qu’il est incapable de l’être. Quand il dit que je ne veux pas, c’est qu’il ne veut pas. Quand il dit qu’il veut, je suis sûr qu’il veut. Que les gens sort de la malice », a ajouté Tiémoko Sangaré, invitant ceux à qui la main est tendue à venir la prendre pour le Mali. « Ceux qui disent qu’ils voient la main fermée, nous ont voit une main ouverte. La main, même fermée est portée par un bras ouvert », a-t-il ajouté.

Dramane Dembélé excommunié

Le président de l’Adéma a saisi l’occasion pour lancer un appel à toutes celles et à tous ceux qui, avant-hier et hier, étaient encore dans l’Adéma-PASJ et qui se sont retirés pour diverses raisons, à revenir à leur maison-mère. A la question de savoir, si Dramane Dembélé était concerné par cet appel, le Pr. Tiémoko Sangaré n’a pas été explicite.

Et le président de l’Adéma de conclure en décrétant 2019, année de la discipline retrouvée au sein  de son parti.

L’indicateur du renouveau

Lire aussi

Niger : le gouvernement interdit toute réexportation du riz entré sur son territoire...

Le Niger vient d’interdire « strictement » toute réexportation du riz entré sur le territoire national, ...

Mali: Après l’Imam Mahmoud Dicko, la plateforme anticorruption salue l’action récente ...

L’opération « mains propres » de la justice déclenchée au Mali la semaine dernière se poursuit. Après l&r...

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...