Togo : le présidentiel, les jeux sont-ils faits ?

Grâce au vote, en mai 2019, d’une révision constitutionnelle limitant le nombre de mandats présidentiels, mais de manière non rétroactive, Faure Essozimna Gnassingbé a pu présenter sa candidature à la présidentielle du 22 février 2020. 

Face à une opposition divisée, il fait figure de grand favori. Sa campagne devrait mettre en avant les succès économiques de ses trois mandats, bâtis autour d’une stratégie faisant du Togo un pôle logistique incontournable pour ses voisins enclavés.

Quant à la coalition de l’opposition, elle a volé en éclats, certains ayant annoncé leur candidature tandis que d’autres réclament une recomposition de la Cour constitutionnelle et une réforme du code électoral afin d’assurer la transparence du scrutin.

Avec Jeuneafrique

Lire aussi

Mali : renouvellement du bureau du CNPM, deux parties divisées sur l’organisation d’une prochai...

Renouvellement du bureau du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), les partisans des deux listes de candidatures r...

Mali : Bah N’Daw reçoit Hamidou Boly porteur d’un message du médiateur de la Cédéao...

Pour un message du médiateur Goodluck Jonathan pour la levée des sanctions, le Représentant Permanent de la CEDEAO au...

Côte d’Ivoire : le FPI se retire de la Commission électorale...

La crise institutionnelle s’enlise un peu plus en Côte d’Ivoire, avec la décision du deuxième vice-président de ...

Mali : tractations pour la levée des sanctions et la formation du gouvernement...

Nommé Premier ministre du Mali dimanche 27 septembre, Moctar Ouane a dans l’immédiat deux objectifs. Le premier ...