Togo: sept membres de la Cour constitutionnelle prêtent serment

Des membres de la haute juridiction de l’Etat ont prêté serment devant Faure Gnassingbé lundi 30 décembre à la présidence de la République. Ses membres, au nombre de sept au lieu de neuf pour le moment, se chargeront de juger la régularité de l’élection présidentielle du 22 février prochain. Mais son installation a pris du retard.

Sur les neuf membres prévus par la Constitution, sept seulement ont prêté serment devant le président de la République ce lundi. « En attendant la mise en place du Sénat et la désignation des deux membres restant de la Cour, veuillez donner lecture de l’article 100 de la Constitution… »

Selon l’article 100 de la Constitution, la Cour constitutionnelle est composée de neuf membres de probité reconnue pour un mandat de six ans renouvelable une seule fois.

Les sept membres travailleront jusqu’à l’installation du Sénat qui en élira les deux membres restants. La Cour constitutionnelle doit vite se mettre au travail. La présidentielle est dans deux mois, le dépôt des candidatures est ouvert depuis le 27 décembre et elle devra prendre les dispositions pour la légalisation de signatures et la désignation rapide des médecins assermentés pour la délivrance de certificat médical aux candidats à la présidentielle du 22 février prochain.

A ce stade, aucun retard n’est autorisé et Jean-Pierre Fabre, candidat investi par l’Alliance nationale pour le changement, a, dans un courrier ce lundi, attiré l’attention de la Commission électorale nationale indépendante à « veiller à ce que les dispositions qui encadrent le processus électoral, soient scrupuleusement respectées par toutes les institutions qui y sont impliquées afin que cette élection soit transparente, équitable et crédible ».

Rfi

Lire aussi

Mali : renouvellement du bureau du CNPM, deux parties divisées sur l’organisation d’une prochai...

Renouvellement du bureau du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), les partisans des deux listes de candidatures r...

Mali : Bah N’Daw reçoit Hamidou Boly porteur d’un message du médiateur de la Cédéao...

Pour un message du médiateur Goodluck Jonathan pour la levée des sanctions, le Représentant Permanent de la CEDEAO au...

Côte d’Ivoire : le FPI se retire de la Commission électorale...

La crise institutionnelle s’enlise un peu plus en Côte d’Ivoire, avec la décision du deuxième vice-président de ...

Mali : tractations pour la levée des sanctions et la formation du gouvernement...

Nommé Premier ministre du Mali dimanche 27 septembre, Moctar Ouane a dans l’immédiat deux objectifs. Le premier ...