Tombouctou : 5 soldats tués et une dizaine autre blessés dans une attaque djihadiste à Gourma-Rahrous

militaires maliens et force barkhane. @Barkhane

Ce 18 avril au petit matin, des hommes armés ont attaqué un camp de l’armée malienne dans la ville de Gourma-Rharous, 160 km à l’Est de Tombouctou. Le combat entre les soldats maliens et les assaillants a duré plusieurs. Le bilan est de « de cinq soldats tués et une dizaine autre blessés », annonce le gouvernement malien dans un communiqué de presse. Les djihadistes ont dérobé deux véhicules militaires et avaient mis le feu à au moins 4 autres avant de se retirer de la ville. La hiérarchie militaire malienne informe automatiquement la MINUSMA et la force Barkhane de cette attaque et demande appuie.

Alerte rapide

« La MINUSMA a déployé ses hélicoptères d’attaque sur les lieux en appui aux Forces maliennes et a facilité l’évacuation médicale des blessés par voie aérienne ». Alors que la force Barkhane a passé à la vitesse supérieure pour la première après une attaque contre l’armée malienne en pourchassant les assaillants en fuite. « Grâce à la rapidité de l’alerte donnée par l’armée malienne, la force Barkhane est rapidement intervenue pour neutraliser deux Picks up dérobés et lourdement armés en fuite à une trentaine de kilomètres de Gourma Rharous », annonce de son côté la cellule communication de Barkhane. « Une dizaine de terroristes ont été neutralisés durant l’intervention aéroportée du groupement tactique désert aéromobile transportant à son bord des commandos montagne de la force Barkhane », ajoute la force barkhane qui avait évacués les blessés maliens les plus graves vers Gao.

Cette attaque a été revendiquée dans la même journée par la nouvelle coalition djihadiste dirigée par Iyad Ag Ghaly.

Nord Sud Journal

Lire aussi

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...

DIRECT Mali : 2 morts et plusieurs blessés à Tombouctou...

Des tirs ont provoqué plusieurs blessés dans la ville de Tombouctou lors d’un rassemblement de jeunes de la vill...