Tombouctou : Retards de salaires des enseignants et arrêt de travail dans les écoles

Une semaine après la rentrée, les cours sont arrêtés dans les écoles publiques de Tombouctou depuis ce lundi.

Les enseignants conditionnent la reprise du travail au payment du salaire du mois de Septembre qu’ils attendent encore.Tout a été fait pour éviter cet arrêt selon Mahamane BABA, le Coordinateur pour la région de Tombouctou du Syndicat des Professeurs de l’Enseignement Secondaire des Collectivités : «Nous avons constitué une délégation afin de rencontrer le gouverneur, puisqu’il est le chef de l’exécutif au niveau de la région. Mais il nous a signifié que la question des salaires ne relevait pas de son ressort».

Interrogé sur les raisons du retard des salaires, Mahamane BABA avance que l’absence des services financiers de Tombouctou est la seule explication. En effet, depuis les évènements de 2012, les services des impôts, du contrôle financier et du Trésor ont été délocalisés à Bamako et ne sont pas encore de retour.

Les syndicats d’enseignants de la région disent ne pas comprendre pourquoi seuls leurs membres sont confrontés à ce problème. «Nous pensons que cet arrêt de travail va accélérer le processus (de traitement des salaires) et nous mettre dans nos droits au plus vite », a affirmé le responsable syndical qui ajoute que « les cours reprendront partout aussitôt que les salaires seront disponibles».

 Mikado FM

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...