Tombouctou : Retards de salaires des enseignants et arrêt de travail dans les écoles

Une semaine après la rentrée, les cours sont arrêtés dans les écoles publiques de Tombouctou depuis ce lundi.

Les enseignants conditionnent la reprise du travail au payment du salaire du mois de Septembre qu’ils attendent encore.Tout a été fait pour éviter cet arrêt selon Mahamane BABA, le Coordinateur pour la région de Tombouctou du Syndicat des Professeurs de l’Enseignement Secondaire des Collectivités : «Nous avons constitué une délégation afin de rencontrer le gouverneur, puisqu’il est le chef de l’exécutif au niveau de la région. Mais il nous a signifié que la question des salaires ne relevait pas de son ressort».

Interrogé sur les raisons du retard des salaires, Mahamane BABA avance que l’absence des services financiers de Tombouctou est la seule explication. En effet, depuis les évènements de 2012, les services des impôts, du contrôle financier et du Trésor ont été délocalisés à Bamako et ne sont pas encore de retour.

Les syndicats d’enseignants de la région disent ne pas comprendre pourquoi seuls leurs membres sont confrontés à ce problème. «Nous pensons que cet arrêt de travail va accélérer le processus (de traitement des salaires) et nous mettre dans nos droits au plus vite », a affirmé le responsable syndical qui ajoute que « les cours reprendront partout aussitôt que les salaires seront disponibles».

 Mikado FM

Lire aussi

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...