Tribune : la malédiction des sapiens sapiens

Wallahi, pour moi Zabani, il est des démocraties dont j’aurais bien voulu me passer ! Ce n’est pourtant pas parce que la tyrannie m’inspire, loin s’en faut. Pour moi, la démocratie, et la vraie, est le seul cadre idéal pour l’épanouissement des humains, de tous les êtres humains, sans exception aucune. La démocratie et la liberté qui va avec, même pour les animaux de la brousse ardente, ils y aspirent ardemment. Parce que c’est le pouvoir librement octroyé par le peuple à ceux qu’il présume être en mesure de le gouverner avec probité, et selon les lois que lui-même, peuple, a votées. Car personne ne veut être gouverné par la force inintelligente et brutale, comme c’était le cas avant que nos yeux ne soient grands ouverts. C’est pour cette raison que moi Zabani, si j’avais le millième de ce pouvoir octroyé par le peuple, j’aurais fait le pari de laisser chacun vivre sa vie comme il l’entend. Bien sûr, s’il ne nuit pas aux autres.

Et, sauf erreur, je pense que les sapiens sapiens, personne ne les vus couper de tête, même à un petit poulet. Différents dans leur choix de vie, ils peuvent l’être, mais n’est-ce pas le Bon Dieu qui les a créés, tout comme il a créé les autres, Blancs, Noirs, Jaunes ainsi et pas très clairs ? Si le Bon Dieu n’aimait pas une seule de ses créatures, Il pourrait la faire disparaître en moins d’un millième de seconde. Donc, s’Il la laisse vivre, c’est qu’Il l’aime comme toutes les autres. Je pense donc qu’il n’appartient pas à une créature d’en vouloir à une autre parce qu’elle est différente. Et voilà pourquoi aussi, si je n’avais pas peur des grands lieutenants autoproclamés de Seigneur des seigneurs, j’aurais proclamé l’indépendance et la liberté pour chaque créature, y compris donc les sapiens sapiens, tant détestés par certains parce qu’ils sont simplement sapiens sapiens. Comme si le Bon Dieu lui-même ne les avait pas créés ainsi, sapiens sapiens. Et comment que je m’y prendrais ? Simple comme de l’eau à boire.

Sauf, peut-être, pour ces mêmes grands lieutenants autoproclamés qui veulent faire à Sa place tout le boulot du « Poseur Suprême des Univers et des Actes premiers ». Pour ceux qui ne le savent pas, le Poseur Suprême des Univers et des Actes Premiers, c’est le nom bien caché du Dieu Un et Indivisible de nos Ancêtres à tous, les Animistes Invétérés. Eux, ils étaient certainement plus intelligents que nous. Parce qu’au moins ils ne s’entre-bousillaient pas sous prétexte de défendre contre leurs prochains et leurs semblables les intérêts matériels et moraux de leur Dieu Un et Indivisible. Parce qu’il est absurde de défendre les causes de Celui qui sait se défendre mieux que quiconque, Poseur suprême des univers et des actes premiers. Lequel était d’ailleurs – peut-être qu’il l’est toujours – occupé à poser Ses Univers et Ses Actes Premiers, et n’avait pas le temps de regarder dans le rétroviseur. Qui les avait dotés d’intelligence en leur intimant l’ordre de se débrouiller avec? Ce que moi, Zabani, veut dire sans détours ? C’est que notre pays a beaucoup d’autres chats à fouetter pour se permettre de perdre son énergie à se disputer pour des futilités.

C’est vraiment affligeant. Parce que voyons : qui vole, viole et massacre impitoyablement femmes et enfants, civils et militaires, dans notre pays ? Je demande : qui donc pose bombes et explosifs imbéciles sur le passage de nos véhicules et brûle nos villages, assèche nos fleuves et nos marigots ? Je demande encore : qui pousse les communautés de notre pays à s’étriller pour des niaiseries écœurantes ? En tout cas, pour moi, Zabani, ce ne sont pas les sapiens sapiens qui font ça. Eux, ils aiment trop la vie pour la bousiller bêtement. Mais chut ! En tout cas encore, moi, Zabani, je pense qu’à côté de toutes ces souffrances je n’aurais pas fait tout un boucan pour le choix de vie des sapiens sapiens.

Je penserais d’abord à donner du travail aux jeunes, pour qu’ils n’aillent pas se faire tuer à la mer, ou ne tombent pas à bras raccourcis entre les mains de ces satanés sapiens sapiens que Dieu luimême aurait par erreur créés.

Ousmane Diarra, écrivain

Lire aussi

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...

Mali : les avocats de Sanogo et ses compagnons ont déposé une demande de libération de leurs clie...

Sanogo et ses compagnons attendent impatiemment la décision de la justice malienne au sujet de leur libération en vert...

Guinée : la date des élections à venir ne fait pas consensus au sein de la Céni...

En Guinée, les élections pourraient se tenir fin décembre, avec un an de retard, affirme le président de la Commissi...

Mali : le maire de Diouna, Harouna Konaté, enlevé puis libéré contre une caution d’un million ...

Enlevé le Samedi 14 septembre, en plein cœur de sa famille, Harouna Konaté, maire de Diuona, a été libéré hier di...