Trois combattants du MNLA assassinés à Kidal

La CMA annonce l’assassinat de trois membres de ses services de sécurité le 4 septembre à Kidal. Tous étaient des combattants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), a appris malivox.net auprès des sources proches de l’ex rébellion.

« Ahby Ag Ahmayad, Mossa Ag Acherif, et Ahlayfa Ag Bamboni ont été la cible d’une attaque terroriste à laquelle ils n’ont pas survécu », précise la CMA dans un communiqué.

La coalition de groupes armés signataire de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger dénonce l’inaction du gouvernement face aux attaques « régulières » contre ses membres.

Elle continuerait de subir « dans une indifférence inquiétante les assassinats ciblés de ses membres et ce, dans une absence inexplicable de soutien de toutes les parties engagées dans le processus de retour de la paix ».

La CMA promet toutefois de traquer et arrêter les auteurs de ces assassinats dont elle fait l’objet.

Lire aussi

Le président du Niger alerte sur les groupes djihadistes : « Si le Sahel cède, la menace touchera...

Mahamadou Issoufou, président du Niger, confie au JDD ses inquiétudes sur la dégradation de la situation au Sahel, me...

Mali : Les localités sud du pays en état d’alerte maximum des terroristes prennent pied dans le ...

La menace terroriste se précise de plus en plus vers les localités sud du pays dans le Wassoulou (Yanfolila-Frontière...

Mali : Forum de Paris sur la paix : Les sommets se multiplient, la paix s’éloigne en Afrique...

Après la première édition, tenue dans la foulée du centenaire de l’Armistice célébrée  en novembre 2018, l...

Burkina Faso: les gendarmes repoussent une attaque jihadiste à Arbinda...

Des hommes armés ont attaqué l’escadron de gendarmerie basé à la brigade territoriale de gendarmerie d’Arbinda d...