Un policier s’improvise prof de maths et fait le buzz

Un policier kenyan a été félicité pour avoir enseigné les mathématiques à des élèves dont les enseignants ne se sont pas présentés au travail après qu’une organisation non gouvernementale a publié une photo de lui en classe sur Facebook.

L’Education Development Trust a déclaré que Jairus Mulumia a été trouvé en train d’enseigner à l’école primaire de Forole, près de la frontière entre le Kenya et l’Ethiopie.

« Lorsque notre équipe a visité l’école la semaine dernière, certains enseignants ne s’étaient pas présentés en raison de l’insécurité qui régnait dans la région. Les élèves étaient inactifs en classe « , a déclaré l’ONG.

« Après avoir obtenu la permission du directeur, Mulumia est entrée en classe de cinquième et a commencé à enseigner les mathématiques. »

Il a déclaré qu’il y avait eu une série d’attaques de bandits dans la région, qui avaient fait plusieurs morts. L’officier faisait partie d’une équipe déployée à l’école pour assurer la sécurité des élèves.

De nombreux Kenyans se sont tournés vers les réseaux sociaux pour saluer les efforts de M. Mulumia, le traitant de héros méconnu de notre temps.

D’autres ont exhorté le ministre de l’Intérieur et le chef de la police du pays à promouvoir l’agent.

Lire aussi

Mali : Quand la maladresse de la ministre française des armées dévoile … Les visées impériali...

«Nous avons décidé de créer une unité de forces spéciales européenne. Dès 2020, les forces spéciales française...

Mali: Hommage aux soldats Maliens...

Au soldat inconnu Il est parti en embrassant les pieds de maman N’Ma a fait ses dernières bénédictions Il est parti...

Force conjointe du G5 Sahel : 25 terroristes neutralisés au cours d’une opération d’envergure...

Les premières semaines du mois de novembre ont été marquées par une opération d’envergure menée par la Force con...

Burkina Faso: la France augmente son niveau d’alerte sécuritaire...

Nouvelle mise à jour de la carte du Burkina Faso par le ministère français des Affaires étrangères. Les zones en ja...