Mali: au moins 3 blessés dans un attentat à la voiture piégée au camp de l’armée française à Gao

Gao, attentat, Barkhane, voiture piegée,

Ce 22 juillet, à Gao, une voiture piégée a forcé le passage à l’entrée du camp de soldats français de l’opération Barkhane près de l’aéroport de la ville, avant d’exploser selon plusieurs sources. « Quand le véhicule piégé a voulu forcer le passage au premier check-point, les soldats maliens qui détenaient ce le lieu avait tiré sur le véhicule, pour l’arrêter mais les occupants de la voiture avaient riposté aux tires. finalement le véhicule a explosé après avoir franchi ce premier check-point », dit une source à Gao. Aussitôt des hélicoptères de combat ont survolé le lieu de l’attaque et la ville de Gao.

Selon l’état-major français cette attaque a fait trois blessés. Cette explosion a causé également des dégâts matériels.

La base militaire française de Gao est la plus grande base de l’opération anti terroriste Barkhane au Mali. Cette attaque intervient quelques jours après l’inscription des noms de trois personnes originaires de Gao sur la liste de sanction de l’ONU. La France qui a proposé cette liste accuse au moins une de ces trois personnes de soutien au terrorisme, notamment au groupe Al mourabitoune de Al Qaida actif dans la région de Gao.

Le nord du Mali a été occupé en 2012 par des groupes extrémistes armés liés à Al Qaida avant qu’une opération militaire française ne les chasses partiellement du nord en 2013.

Nord sud journal

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...