Urgent Burkina : l’officier ayant conduit l’opération entraînant la mort de 7 personnes relevé et mis aux arrêts

L’officier ayant conduit l’opération entraînant la mort de 7 personnes près de Tanwalbougou le 29 juin a été relevé et mis aux arrêts a appris radio Oméga de sources militaires.

Aucune information n’a filtré pour l’instant sur l’identité de cet officier qui, selon nos informations a le grade de capitaine.

Ce sont là les premiers développements de l’enquête administrative ouverte à l’Inspection générale des Forces armées nationales sur instructions du ministre de le Défense selon un communiqué publié mercredi et signé du directeur de la communication et de la presse ministérielle, le Colonel-major Jean Arthur Idriss Diasso.

« Suite  à une opération militaire menée le 29 juin dans la localité de Boumoana, près de Tanwalbougou, 7 corps d’individus morts par balle auraient été découverts à la lisière de la localité“ a indiqué le communiqué assurant que « si la responsabilité d’éléments des FDS était établie, les auteurs  répondront de leurs actes conformément aux lois et règlements qui régissent les forces armées nationales ».

Mardi, l’Observatoire de la dignité humaine (ODH) et le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) ont dénoncé la mort des 7 personnes sur 12 arrêtées. « Les 5 autres ont été torturées et abandonnées dans un état critique dans le village de Matiacoali » avait indiqué le Cisc qualifiant la mort des 7, d’exécutions sommaires et extrajudiciaires et appelant la hiérarchie à de la responsabilité.

C’est le deuxième incident impliquant la responsabilité des forces de sécurité en quelques semaines dans la même zone. Le 12 mai 2020, 12 villageois ont trouvé la mort quelques heures seulement après leur interpellation avec 13 autres par la gendarmerie de Tanwalbougou pour suspicion de terrorisme.

Le chef de l’Etat, avait, à l’issue d’un conseil de défense, qualifié ces morts dans les locaux de la gendarmerie de Tanwalbougou de « situation inacceptable ».

Omega

Lire aussi

Mali: Boubou Cissé veut imposer Amadou Ousmane Touré comme président de la Cour constitutionnelle...

Après la désignation de son cousin, Demba Tall parmi les trois magistrats qui doivent siéger à la Cour constitutionn...

Urgent/Mali : crash d’un avion de la MINUSMA à Gao...

Dans la matinée de ce jour 3 Août 2020, aux environs de 10 heures à Gao, un avion de la MINUSMA s’est écrasé lors...

Mali-Mauritanie: au 7 morts dans des violents combats entre MAA et une milice proche de l’anci...

Des violents combats ont éclaté hier 2 août entre une unité du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA) plateforme di...

Mali : 6 morts et plusieurs blessés dans un accident sur la route de Ségou...

Un accident grave de la circulation est survenu hier 2 août 2020, à Kassela sur la route de Ségou. La direction régi...