Urgent : La cour constitutionnelle confirme la réélection de IBK avec 67.16%

Ibrahim Boubacar Keïta, lors du second tour la présidentielle, le 12 août à Bamako. © Annie Risemberg/AP/SIPA
Ibrahim Boubacar Keïta, lors du second tour la présidentielle, le 12 août à Bamako. © Annie Risemberg/AP/SIPA
Ibrahim Boubacar Keïta, lors du second tour la présidentielle, le 12 août à Bamako. © Annie Risemberg/AP/SIPA

Ce 20 août, la cour constitutionnelle du Mali a confirmé la réélection de Ibrahim Boubacar Keita avec 67.16% de voix et Soumaila Cissé a obtenu 32.84%. Le taux de participation est de 34.42% .

La semaine dernière, l’opposition malienne avait contesté les résultats provisoires et avait déposé des requêtes auprès de la cour constitutionnelle. La cour a écarté 518 voix en faveur de Ibk et 216 en faveur de Soumaila Cissé.

Cependant la présidente de la cour constitutionnelle a dit qu’il manque des preuves aux requêtes déposées par l’opposition. « Il n’y pas des noms et des adresses » de personnes impliquées dans la fraude a déclaré la présidente de la cour constitutionnelle du Mali, Manassa Danioko.

Ibrahim Boubacar Keita sera investi le 4 septembre prochain pour un nouveau et dernier mandat de 5 ans.

NSJ

Lire aussi

Boubou Cissé, Visite à Ténenkou, Mali,

Mali : la population du centre demande la démission du premier ministre Boubou Cissé...

Selon une déclaration conjointe datée de ce 25 février, la plateforme des organisations de jeunes du pays Dogon décl...
Fiso Gambie 2020

Finance : la communauté Soninké et alliés s’activent pour la création de la banque Wagadu...

Après le forum économique Soninké qui s’était tenu le 21 février dernier à Banjul, capital de la Gambie, dans le...

Résolution de la crise au Centre du Mali: Quand le Premier ministre s’y prend avec maladresse...

Du 22 et 23 février dernier, le Premier Ministre, Dr Boubou Cissé, a effectué une visite de dans des localités du Ce...

Au Sahel, le grand flou de l’aide au développement...

Alors que doit se tenir à Nouakchott la première assemblée générale de l’Alliance pour le Sahel, le débat monte ...