URGENT : Les groupes armés du nord ne prendront pas part à la Conférence d’entente nationale

Des leaders de la CMA et de la Plate-Forme a la signature de la declaration. Bamako 24 mars 2017. @Nord Sud journal

C’est un nouvel échec pour le gouvernement malien. Les groupes armés du nord, la Coordination des mouvements de l’Azawad et la Plate-forme ont annoncé ce vendredi après-midi qu’ils ne prendront pas part à la conférence d’entente nationale. « Nous CMA et Plate-forme, conformément à nos engagements pris dans l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et vis-à-vis des populations ne pouvons prendre part à une conférence qui, au lieu d’unir risque de diviser », annonce les mouvements dans une déclaration qui date ce 24 mars 2017.

Beaucoup d’erreurs

Dans cette même déclaration, les groupes armés du nord dénoncent la démarche unilatérale du gouvernement dans le cadre de l’organisation de cette conférence d’entente nationale prévue pourtant dans l’accord pour la paix et la réconciliation du 20 juin 2015. Courant cette semaine, des membres de la médiation avaient aussi dénoncé en off l’organisation de cette conférence dans les conditions prévues par le gouvernement malien. « Il y a beaucoup d’erreurs commises par le gouvernement dans l’organisation de cette conférence d’entente nationale. Il y a d’abord la forme, mais aussi les thèmes à débattre», nous confie un diplomate africain membre de la médiation internationale. Qui ajoute « L’organisation de cette conférence doit être coordonnée par les trois partis signataires de l’accord de paix, mais plus graves encore, les thèmes choisis à cette conférence nous font retourner en arrière. Dans ces thèmes de discutions, il est mentionné l’Azawad dans ses aspects sociaux-culturelles et géographique, or depuis Alger, l’aspect géographique ne fait plus partie de la discussion »,  souligne ce diplomate qui a participé aux processus d’Alger.

Ce lundi 27 mars, le gouvernement malien risque donc  d’être tous seul dans la salle du centre international de conférence de Bamako pour discuter d’entente, mais avec qui ?

Nord Sud Journal

Lire aussi

Mali-France : devant le président du Sénat français, Tiébilé Dramé « a désavoué les propos ...

Le président du Sénat de la France a reçu le ministre malien des affaires étrangère, Tiébilé Dramé suite aux dé...

Guinée : Le double scrutin les « préparatifs sont quasiment bouclés », assure la Ceni...

À la veille d’un double scrutin qui s’annonce tendu en Guinée, Amadou Salif Kébé, le président de la Commission...

Coronavirus: l’Afrique face à la menace de l’épidémie...

Trois cas de coronavirus sont confirmés en Afrique, vendredi 28 février. L’inquiétude monte concernant la propagati...

Cameroun : Trois morts suite à un accident du cortège du Premier ministre, Chief Joseph Dion Ngute...

Le cortège du Premier ministre, chef du gouvernement a été victime d’un accident hier jeudi, 27 février sur l’ax...