URGENT : Les groupes armés du nord ne prendront pas part à la Conférence d’entente nationale

Des leaders de la CMA et de la Plate-Forme a la signature de la declaration. Bamako 24 mars 2017. @Nord Sud journal

C’est un nouvel échec pour le gouvernement malien. Les groupes armés du nord, la Coordination des mouvements de l’Azawad et la Plate-forme ont annoncé ce vendredi après-midi qu’ils ne prendront pas part à la conférence d’entente nationale. « Nous CMA et Plate-forme, conformément à nos engagements pris dans l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et vis-à-vis des populations ne pouvons prendre part à une conférence qui, au lieu d’unir risque de diviser », annonce les mouvements dans une déclaration qui date ce 24 mars 2017.

Beaucoup d’erreurs

Dans cette même déclaration, les groupes armés du nord dénoncent la démarche unilatérale du gouvernement dans le cadre de l’organisation de cette conférence d’entente nationale prévue pourtant dans l’accord pour la paix et la réconciliation du 20 juin 2015. Courant cette semaine, des membres de la médiation avaient aussi dénoncé en off l’organisation de cette conférence dans les conditions prévues par le gouvernement malien. « Il y a beaucoup d’erreurs commises par le gouvernement dans l’organisation de cette conférence d’entente nationale. Il y a d’abord la forme, mais aussi les thèmes à débattre», nous confie un diplomate africain membre de la médiation internationale. Qui ajoute « L’organisation de cette conférence doit être coordonnée par les trois partis signataires de l’accord de paix, mais plus graves encore, les thèmes choisis à cette conférence nous font retourner en arrière. Dans ces thèmes de discutions, il est mentionné l’Azawad dans ses aspects sociaux-culturelles et géographique, or depuis Alger, l’aspect géographique ne fait plus partie de la discussion »,  souligne ce diplomate qui a participé aux processus d’Alger.

Ce lundi 27 mars, le gouvernement malien risque donc  d’être tous seul dans la salle du centre international de conférence de Bamako pour discuter d’entente, mais avec qui ?

Nord Sud Journal

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...