Urgent Mali: La COFOP version Housseini Amion Guindo décide de participer au Dialogue National Inclusif

Sans la Ligue démocratique pour le changement de Moussa Sinko Coulibaly et le SADI de Oumar Mariko, la Conférence des Présidents de la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP), a décidé de prendre part au dialogue national inclusif

Après avoir annoncé il y a quelques mois qu’elle ne particratie pas au Dialogue politique du premier ministre Boubou Cissé, la Conférence des Présidents de la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) menée par Housseini Amion Guindo et quelques associations affiliés s’est réunie, ce jour mardi 08 octobre 2019 à son Siège avec son ordre du jour l’examen des Termes de Références (TDR) validés du Dialogue National Inclusif.

La Conférence des Présidents de la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) signataire de l’Accord Politique de Gouvernance, après une analyse minutieuse des termes de références validés du Dialogue National Inclusif décide de sa participation audit Dialogue.

Par conséquent, la Conférence des Présidents de la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) invite l’ensemble de ses militants et sympathisants de l’intérieur comme de l’extérieur à une participation active au Dialogue dans un esprit d’équipe et de cohésion qui a toujours caractérisé la COFOP.

Compte tenu de la situation préoccupante de notre pays, la Conférence des Présidents de la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) lance un appel à toutes les maliennes et à tous les maliens pour une participation effective à cette importante assise nationale.

La Conférence des Présidents de la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) sait compter sur l’engagement militant et patriotique de toutes et de tous.

Il faut rappeler que depuis le mois de mai dernier, la Ligue démocratique pour le changement de Moussa Sinko Coulibaly et le Sadi de Oumar Mariko ont quitté la COFOP. Sinko et Mariko n’ont pas voulu s’associer au « contrat politique » entre le gouvernement de Boubou Cissé et certains opposants migrateurs.

Lire aussi

Mali: questionnements autour des annonces présidentielles sur le coronavirus...

C’est le flou et l’incompréhension après l’annulation à la dernière minute, lundi soir, du discours que devait...

Mali : Attaque à main armée à l’agence BDM-SA, toute la caisse de la banque vidée...

Une attaque à main armée très spectaculaire s’est produite aujourd’hui 1er décembre 2020 entre 11h30 et 12h00 da...

Mali : Trois braquages armés ayant fait plusieurs blessés...

La capitale Bamako a connu hier lundi 30 novembre une journée très particulière avec plusieurs attaques à mains arm...

Le 1er décembre 1990, Idriss Déby prend le pouvoir au Tchad, la république devient une monarchie...

Le 1er décembre 1990, Idriss Déby accédait à la magistrature suprême suite à un coup d’État renversant Hissène...