Urgent Mali: L’ancien président IBK hospitalisé dans une clinique privée

Ibrahim Boubacar Keita, le président malien évincé lors d’un coup d’État militaire le 18 août dernier a été hospitalisé ce 1er septembre dans une clinique privée à Bamako. Cette hospitalisation vient d’aggraver les craintes concernant la santé de cet homme de 75 ans maintenu depuis sa démission dans une résidence surveillée.

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK) est hospitalisé dans une clinique privée à Bamako et son état de santé est stable, mais il pourra être évacué à l’étranger pour y recevoir un traitement médical compte tenu des circonstances.

Son hospitalisation a été confirmée à Nord sud journal par un membre de sa famille. « IBK a eu une attaque AVC, mais pas la forme grave heureusement. Il est dans un état stable et conscient », confie à Nord sud journal une source bien introduire. Qui a joute  » IBK a été choqué par le décès de son ancien conseiller économique, Ibrahim Bocar Ba, décédé le dimanche dernier ».

L’ancien président malien IBK est apparu faible ces derniers temps, notamment lors de la déclaration de sa démission le 18 août dernier et les inquiétudes n’ont fait que grandir pendant sa détention dans la caserne de Kat à 15km de Bamako.

Lire aussi

HOPITAL GABRIEL TOURE : Le personnel manifeste contre le départ de son Directeur Général...

Le remplacement du Directeur de l’hôpital Gabriel Touré, Abdoulaye Sanogo, n’a pas été du goût des travailleurs...

Une Malienne donne naissance à neuf bébés...

Une jeune femme malienne de 25 ans donne naissance à neuf bébés, soit deux de plus que ce que les médecins avaient d...

ABDOULAYE IDRISSA MAÏGA : «Il faut revoir les contenus des trois dernières décennies à la lumi...

Des sujets aussi importants que la mise en place du Comité d’orientation stratégique, la publication du chronogramme...

L’OPPOSITION RENCONTRE LE PRESIDENT DE TRANSITION : Le M5-RFP propose la dissolution du Gouverneme...

Hier, jeudi 6 mai 2021, le Président de la Transition du Mali chef de l’Etat, Bah N’DAW, a reçu en audience, au Pa...