Urgent Mali : le premier ministre Boubou Cissé ordonne un décompte de 20 jours sur les salaires des enseignants

Décidément la crise entre les enseignants et le premier ministre Boubou n’est pas prête à finir. Dans une lettre adressée au directeur national du trésor, datée de ce 23 mars, le premier ministre Boubou Cissé demande de procéder à une réduction sur les salaires du mois de mars des enseignants grévistes.

Dans cette lettre Boubou Cissé indique au directeur national du trésor le nombre des 20 jours à déduire des salaires de mars, soit dix jours de grève au mois de février, et dix autres jours au mois de mars.

« Boubou Cissé veut envenimer la situation, il ne cherche pas des solutions à la crise, mais nous sommes décidés à aller jusqu’au bout. Le décompte sur salaire ne nous fait pas peur, beaucoup de nos camardes sont endettés jusqu’au coup et donc nous n’avons rien à perdre encore », réplique Youssouf Traoré, un enseignant à Bamako.

Les enseignants grévistes avaient demandé à leurs camarades de boycotter les élections législatives. Le bras de fer continue ce qui fait planer l’ombre d’une année scolaire blanche au Mali.

Lire aussi

Mali: quand Mamadou Sinsy Coulibaly refusait d’aller à l’élection pour la tête du CNP...

Après l’élection de Diadié Sankaré à la tête du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), le 26 septembre...

Mali : Premier ministre Moctar Ouane, prise de contact avec le cabinet et les services rattachés...

Moins de 24 h après sa nomination, le Premier ministre de la Transition, Moctar Ouane a tenu à recevoir ses collaborat...

Mali : la liste des Aigles du Mali élaborée pour les deux prochains matches amicaux...

L’équipe nationale de football du Mali, la liste des joueurs pour les deux prochains matches amicaux, a été élabor...

Mali : les raisons du maintien des sanctions de la CEDEAO malgré le choix d’un premier ministre c...

Le Mali est loin  de rétablir  les échanges commerciaux et diplomatiques avec ses voisins &nb...