Urgent Mali : le premier ministre Boubou Cissé ordonne un décompte de 20 jours sur les salaires des enseignants

Décidément la crise entre les enseignants et le premier ministre Boubou n’est pas prête à finir. Dans une lettre adressée au directeur national du trésor, datée de ce 23 mars, le premier ministre Boubou Cissé demande de procéder à une réduction sur les salaires du mois de mars des enseignants grévistes.

Dans cette lettre Boubou Cissé indique au directeur national du trésor le nombre des 20 jours à déduire des salaires de mars, soit dix jours de grève au mois de février, et dix autres jours au mois de mars.

« Boubou Cissé veut envenimer la situation, il ne cherche pas des solutions à la crise, mais nous sommes décidés à aller jusqu’au bout. Le décompte sur salaire ne nous fait pas peur, beaucoup de nos camardes sont endettés jusqu’au coup et donc nous n’avons rien à perdre encore », réplique Youssouf Traoré, un enseignant à Bamako.

Les enseignants grévistes avaient demandé à leurs camarades de boycotter les élections législatives. Le bras de fer continue ce qui fait planer l’ombre d’une année scolaire blanche au Mali.

Lire aussi

Urgent/Mali : braquage armé d’une agence MoneyGram à Badalabougou...

A Bamako, ce 9 juillet 2020, un braquage a l’instant d’une agence MoneyGram à Badalabougou non loin de l&rs...

Côte d’Ivoire : disparition d’Amadou Coulibaly, quelles conséquences pour la présidentiel...

La disparition du candidat du RHDP à la présidentielle d’octobre va rebattre les cartes du champ politique, nota...

Mali : Sortie de crise politique, les jours de Moussa Timbiné au perchoir désormais comptés....

On y voit un peu plus clair dans les voies et moyens devant amener la classe politique malienne vers une sortie de crise...

Burkina : Washington menace d’arrêter sa coopération sécuritaire avec le Pays...

Les Etats-Unis ont exigé mercredi 8 juillet, une « action rapide » des autorités burkinabè contre les exactions c...