Urgent Mali : le premier ministre Boubou Cissé ordonne un décompte de 20 jours sur les salaires des enseignants

Décidément la crise entre les enseignants et le premier ministre Boubou n’est pas prête à finir. Dans une lettre adressée au directeur national du trésor, datée de ce 23 mars, le premier ministre Boubou Cissé demande de procéder à une réduction sur les salaires du mois de mars des enseignants grévistes.

Dans cette lettre Boubou Cissé indique au directeur national du trésor le nombre des 20 jours à déduire des salaires de mars, soit dix jours de grève au mois de février, et dix autres jours au mois de mars.

« Boubou Cissé veut envenimer la situation, il ne cherche pas des solutions à la crise, mais nous sommes décidés à aller jusqu’au bout. Le décompte sur salaire ne nous fait pas peur, beaucoup de nos camardes sont endettés jusqu’au coup et donc nous n’avons rien à perdre encore », réplique Youssouf Traoré, un enseignant à Bamako.

Les enseignants grévistes avaient demandé à leurs camarades de boycotter les élections législatives. Le bras de fer continue ce qui fait planer l’ombre d’une année scolaire blanche au Mali.

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...