Urgent Mali: le premier ministre Boubou Cissé se rend chez le cherif de Nioro

Le premier malien, Boubou Cissé se rend ce mercredi 17 juin, à Nioro pour rencontrer le cherif de Nioro. Selon nos informations, Boubou Cissé va demander au cherif de Nioro de plaider en sa faveur auprès du  président IBK. Car Boubou Cissé a peur de perdre son poste suite à l’annonce d’IBK d’un « gouvernement d’union  nationale ».

En effet, depuis samedi dernier, les rencontres se multiplient à Bamako pour tenter d’apaiser la crise sociale et politique au Mali. Le président IBK a même rencontré l’imam Dicko, l’un des leaders de la contestation, en catimini ce week-end. Alors hier  16 juin toutes les forces vives ont été convoquées au centre des congrès de Bamako mais les leaders du M5 n’ont pas répondu positivement à l’invitation.

Cependant, devant un parterre d’invités restreint et dans un discours d’une trentaine de minutes, le président IBK a promis sur le front politique « d’engager des consultations pour la formation d’un gouvernement d’union nationale ». Depuis l’annonce du gouvernement d’union par le président malien Ibrahim Boubacar Kéita hier mardi, Boubou Cissé a peur pour son poste de premier ministre.

Jack Dzaku

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...