Urgent Mali : l’opposant Moussa Sinko convoqué à la gendarmerie

Le général Moussa Sinko a été convoqué à la gendarmerie au camp I de Darsalam, à Bamako ce 10 octobre. Si la cause de cette convocation n’a pas été donnée, elle pourra avoir lien avec les sorties médiatiques de « Sinko » suite à l’attaque contre le camp de l’armée à Boulikéssi.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Le président de la ligue démocratique pour le changement, lé général Moussa Sinko Coulibaly qui porte depuis 2018 la veste d’opposant politique, a été convoqué par la gendarmerie malienne ce 10 octobre. « La ligue informe ses membres, sympathisants et l’opinion publique que le régime IBK dans sa logique d’intimidation de toute opposition et de faire taire toute vérité vient d’envoyer une convocation à la gendarmerie pour notre cher président le général Sinko. En bon citoyen le général Sinko se rendra demain jeudi 10 octobre 2019 à 10h à la convocation au camp 1 de la gendarmerie », peut-on lire dans un communiqué diffusé à la presse.

La cause de cette convocation n’a pas été publiée, mais elle pourra avoir des liens avec le récente sortie médiatique de l’opposant « Sinko » suite à l’attaque du camp militaire de Boulikéssi, et qui a fait au moins 40 morts.

Ancien membre de la junte militaire qui a renversé Amadou Toumani Touré lors du coup d’Etat militaire de 2012, Moussa Sinko Coulibaly est un ancien ministre malien de la décentralisation. En 2013, il avait la charge de l’organisation de l’élection présidentielle de la même année. Cette élection a été remportée par l’actuel président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK)avec plus de 77% des voix.

A la veille de l’élection présidentielle de 2018, Moussa Sinko Coulibaly démission de l’armée et se lance dans la politique, notamment dans l’opposition politique. La même année de 2018, « Sinko » participe à l’élection présidentielle et obtient un score de 0.95%.

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...