[Urgent ] : une base du MNLA à Gargando rejoint le MPSA de Boubacar Ould Taleb

Une base du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), dissident du CJA a annoncé à travers un communiqué sa volonté de rejoindre le Mouvement Populaire pour le Salut de l’Azawad( MPSA).

C’est à travers un communiqué dont Nordsud journal a reçu la copie qu’un détachement du MNLA dans la région de Tombouctou a rallié le MPSA. Il s’agit de la base stationnée à Gargando environ 140 kilomètres de Tombouctou.

« La base se soumet à toute réglementation intérieure régissant le MPSA. La base donne son accord favorable à toutes les décisions prises précédemment par le MPSA et s’engage à respecter tout engagement qu’ils prendront dans le futur », peut-on lire sur un communiqué fait à Gargando ce 31 mars.

Le document d’une page porte la signature du chef de base et un responsable du bureau politique. Joint au téléphone le chef de la base Mohamed Elmoctar Ag Enaderfe  justifie ce ralliement au MPSA par « une mésentente » avec la CMA. « Il y’a eu un fossé entre nous et le MNLA et ça n’a plus marché puisque la CMA a demandé aux déserteurs de ne pas rejoindre l’armée malienne alors que nos éléments ont rejoint l’armée.  Donc on n’a pas respecté leur consigne donc on est obligé de rejoindre les groupes qui ont accepté de rejoindre les Famas », soutient-il.

Pour lui aujourd’hui, il est important d’aller vers la mise en application de l’accord d’Alger. C’est pourquoi sa base a décidé ainsi.

Joint au téléphone, le président du MPSA Boubacar Ould Taleb confirme l’adhésion de la base à son mouvement.  « Affirmatif, ils ont rejoint le MPSA. Plus de détails dans notre prochain communiqué », dit-il.

La base militaire du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) de Gargando a de facto rejoins le MPSA.

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...